Si ce message ne s'affiche pas correctement, vous pouvez visualiser la version en ligne.
logo Conservatoire du patrimoine

Lettre d'infos
du
Conservatoire du Patrimoine
Mai 2017

  Retour à l'accueil

Haïku du mois

Claudine MANHES



La fleur de la mauve

La mauve étalée
Pour fabriquer sa douceur

Plonge ses racines

 © C. MANHES

Que s'est-il passé en avril ?

Bienvenue aux vers à soie !  
Comme tous les mois d'avril, depuis seize ans, le 7 avril dernier des oeufs de vers à soie ont éclos et des dizaines de vers à soie de 3 millimètres sont nés.

Les nouveau-nés mangeront des feuilles de mûrier pendant 40 jours avant d'atteindre la maturité et de pouvoir tisser leur cocon qui servira de protection lors de la métamorphose en papillon. Entre l'éclosion et le moment où ils façonnent leur cocon, leur poids est multiplié par dix mille et sa taille par vingt six.

Bien qu'ils soient petits, ils donnent beaucoup de travail à leur "nounou" Mathilde ! Ils passent la majeure partie de leur temps à manger, produisant ainsi des grandes quantités de déjections qui doivent être retirées du bac d’élevage assez régulièrement afin d’éviter tout risque d’apparition de moisissures et de maladies.

Vous pouvez d'ores et déjà venir les observer et visiter l'exposition sur la sériciculture.
L'entrée est gratuite ! 

Horaires d'ouverture du musée :
- lundi et jeudi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h00
- mardi, mercredi, vendredi et samedi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30
Un ver à soie qui vient de sortir de l'oeuf.   
Un ver à soie de 20 jours.

Chronique historique

 « 11 septembre 1862. Saint-Tropez. Mon cher Liszt, mon bonheur est détruit pour jamais, Blandine est morte ce matin. Aimez-moi et plaignez-moi. » C’est en ces termes que le grand musicien apprend par son gendre, Émile Ollivier, la mort de sa fille ainée, Blandine, qu’il a eu hors alliance officielle avec la comtesse Marie d’Agoult. Deux autres enfants naquirent de cette romance passionnelle. Cosima qui épousa en secondes noces Richard Wagner et Daniel qui mourut à l’âge de 20 ans.
Blandine rencontre Émile cinq ans plus tôt au cours d’un voyage commencé à Genève et qui se poursuit en Italie jusqu’à Florence. Elle est alors accompagnée de sa mère, avec laquelle Émile Ollivier est en relation depuis longtemps, alors que lui part rejoindre son père, Démosthène, exilé politique du 2 décembre 1851. Quelques jours avant son départ, le 4 août 1857, il écrit dans son journal : « (...) Seul, toujours seul. Le fardeau est quelques fois lourd à porter, ce soir mon cœur est dans la détresse. » Elle sera de courte durée, car très vite, ce fringant jeune homme de 32 ans, avocat et député, homme politique en vue, va tomber amoureux fou de cette belle jeune-fille de 21 ans. Blandine est elle aussi subjuguée par cet homme d’une grande culture, d’une éloquence envoûtante et d’une gentillesse naturelle.

Blandine Ollivier. © Institut Émile Ollivier
Seule Marie d’Agoult est contrariée par la tournure d’un événement qu’elle n’avait pas prévu et qui lui échappe. Elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour brouiller les deux amoureux, en vain. Émile est bien décidé à l’épouser, mais il lui faut l’accord de Frantz Liszt. Le 3 octobre, il lui demande son consentement par courrier : « (...) Je l’aime profondément, non seulement parce qu’elle est charmante, pleine d’intelligence, de grâce et de bonté, mais surtout parce qu’elle a une âme haute, noble, tournée vers ce qui est généreux (...). » La réponse ne se fait pas attendre et Liszt donne son consentement sans réserve. Émile est fou de joie, il annonce le mariage à son amie madame Manet en ces termes : « (...) Je l’épouse parce qu’après avoir passé douze jours avec elle, je me suis aperçu que je l’aimais, qu’après en avoir passé trente, j’ai été convaincu que je l’adorais, et qu’après un mois et demi, je vois que je ne puis plus vivre sans elle (...). »

Le château de la Moutte se situe à l'intérieur du Domaine Émile Ollivier, à Saint-Tropez.
  Le mariage est célébré en toute intimité à Florence, le 22 octobre, date anniversaire de la naissance de Liszt. Le voyage de noce se fera par un lent retour vers Paris, où Émile retrouve l’arène politique et Blandine ses nouvelles habitudes d’épouse. Mais le couple rêve d’un nid douillet pour y élever une petite famille ardemment désirée : « Depuis longtemps j’ai le projet de me créer, quelque part dans une solitude, un nid où mes enfants puissent passer leurs jeunes années (...). Je désirerais que ce lieu fût situé en bord de mer, dans le département du Var (...). Dans le Var j’avais toujours eu un penchant pour le golfe de Saint-Tropez ; aussi est-ce de ce côté que j’ai prié mes amis de diriger leurs investigations. M. Raibaud de Cogolin, chargé de cette affaire, a trouvé près de Saint-Tropez une petite habitation de six hectares dite château des Salins, dont le propriétaire M. Martin de Roquebrune en demande vingt-trois-mille francs (...). ».
 Le 27 février 1861, Émile et Blandine deviennent propriétaire de ce domaine que l’on connait aujourd’hui sous le nom de « Château de la Moutte ». L’année suivante, Blandine, enceinte, quitte Paris où sévit une épidémie de fièvre puerpérale. Elle accouche, le 3 juillet, chez sa belle-sœur à Gémenos, sa grand-mère, Madame Liszt, faisant fonction de sage-femme. Sitôt libéré de ses contraintes politiques, Émile rejoint sa femme et son fils, prénommé Daniel, et ramène toute sa petite famille à Saint-Tropez, dans ce nid douillet préparé à cet effet. Malheureusement, alors que la maman semblait se remettre parfaitement de cette épreuve, apparaissent les premiers symptômes d’un état général qui se dégrade de jour en jour. Insomnies, impossibilité de manger, suffocations, perte de forces, exaltation fiévreuse effrayante alertent Émile qui se confie à Frantz Liszt. Mais ce mal sournois évolue inexorablement et très vite. Le 11 septembre à 6 heures, alors que le temps a été jusque-là magnifique, le ciel s’obscurcit rapidement se transformant en un violent orage. Au moment ou Blandine expire, un énorme éclair illumine son visage habité par la mort.
Ecrasé par la douleur Émile écrit ces quelques lignes : « Mort de ma bien-aimée. Avec elle finissent mes années heureuses. Mon bonheur est détruit à jamais. ». Émile a beaucoup de mal à se remettre de cette perte, mais quelques années plus tard il rencontre une nouvelle jeune fille qui lui redonne ce bonheur perdu ainsi qu’une belle famille dont il profite jusqu’à sa mort en 1913. Aujourd’hui Blandine dort à jamais au bord de cette mer dans le cimetière marin de Saint-Tropez, alors qu’Émile repose dans sa propriété, sur son rocher face à la mer, tel Chateaubriand.

Gérard ROCCHIA

Pour aller plus loin :

Les citations sont tirées de :
OLLIVIER Émile, Journal, t. I (1846-1860), t. II (1860-1869), Julliard, Paris, 1961.

ROCCHIA Gérard, L'histoire oubliée, Jouve Print Services, Mayenne, 2014.

BORTOT Julia, « Découverte le temps d’un inventaire : la bibliothèque d’un honnête homme du XIXe siècle, Émile Ollivier (1825-1913) », Freinet-Pays des Maures, n°4, 2003, p. 43-53.

http://www.conservatoiredufreinet.org/PDF/Revues/REVUE-4-emileollivier-Bortot.pdf


Le site internet du mois

L’Institut Émile Ollivier est la continuation, sous un nouveau nom, de l’association Les Amis d’Émile Ollivier, créée le 1er octobre 1970 par Mme Anne Troisier, petite-fille du ministre de Napoléon III.

« Elle a pour but de perpétuer le souvenir de l’homme d’État, du penseur politique et de l’écrivain. À travers l’explication de son action, elle devra contribuer à maintenir sur les origines de la guerre franco-prussienne de 1870 la vérité et l’objectivité historiques. Elle se donne également pour but la protection du domaine de La Moutte et, en particulier, de sa demeure et de son tombeau. »
 
 
Émile Ollivier.
© www. s
aint-tropez.fr

L'agenda du Conservatoire

Animation famille au Conservatoire du Patrimoine 
Animations familles - Petits peuples de la forêt Samedi 6 mai
> 14h
 Les Petits peuples de la forêt
, avec Romaric IZZO, traqueur, survivaliste

[Plus d'infos...]
Animations familles - Le Pape des escargots Samedi 27 mai
> 14h
Le Pape des escargots
, avec Fabien TAMBOLONI, naturaliste et forestier

[Plus d'infos...]
Balade nature au Conservatoire du Patrimoine  
Balade Nature - Sur les traces des animaux Samedi 6 mai
> 10h Sur les traces des animaux,
avec Romaric IZZO, traqueur, survivaliste 

[Plus d'infos...]
Samedis 13 et 27 mai
> 10h Plantes comestibles et médicinales,
avec Fabien TAMBOLONI, naturaliste et forestier

[Plus d'infos...]
visite guidée du village médiéval du Fort-Freinet Mercredi 10 mai
> 9h30 Le village médiéval du Fort-Freinet
, avec Laurent BOUDINOT, chargé du patrimoine

[Plus d'infos...]
Balade nature - Au coeur de la ruche Samedi 13 mai
> 14h Au coeur de la ruche
, avec Fabien TAMBOLONI, naturaliste et forestier 

[Plus d'infos...]
Visite guidée de La Garde-Freinet Mercredi 17 mai
> 14h Découverte de La Garde-Freinet
, avec Laura MIRANTE, animatrice du Conservatoire
 
[Plus d'infos]
Balade Nature - A cheval dans les Maures Dimanche 21 mai
> 10h À cheval dans les Maures, avec Le relais équestre de la Mène

[Plus d'infos...]
Stage et atelier du Conservatoire du Patrimoine  
Stage pierre sèche Conservatoire du patrimoine du Freinet Samedi 13 et dimanche 14 mai
> Stage pierre sèche
, avec Alain BOUVARD, spécialiste en métiers du bâtiment 

[Plus d'infos]
Atelier vannerie sauvage au Conservatoire du Patrimoine Dimanche 14 mai
>10h Balade et atelier vannerie sauvage, avec Cyril SORMANI, artisan d'art

[Plus d'infos...]
Atelier paléographie Conservatoire du Patrimoine du Freinet Lundi 15 mai - Gratuit pour les membres de l'association
> 14h Atelier paléographie, avec Elisabeth SAUZE, archiviste paléographe

[Plus d'infos...]  
Samedi 27 mai
> 14h Atelier herboristerie "Macérât huileux solarisé", avec Charlotte MAES, herbaliste 

[Plus d'infos]

À venir dans les Maures et le reste du Var

visites commentées 
Visite commentée Gonfaron © Histo' Graphik' Samedi 6 mai - Gratuit
> 14h30 Visite en coeur de Var - Gonfaron


Après avoir pris de la hauteur depuis la chapelle Saint-Quinis, nous découvrirons les rues du village, où subsistent les traces d'activités ouvrières du XIXe siècle. Depuis le quartier des bouchonniers, nous prendrons la direction du réseau de canaux et aqueducs qui alimentaient en eau moulins à huile et jardins.

À Gonfaron
Inscription auprès du Coeur du Var Tourisme au 04 98 10 43 59
Samedi 27 mai - Gratuit
> 14h30 Visite en Coeur du Var - Le Luc


Implanté dans la plaine, Le Luc tient pourtant ses origines d'un village médiéval perché et fortifié, appelé localement le Castellas. À la fin du XVIe siècle, suite à l'installation "hors les murs", le château des Vintimille est bâti, avec un jardin réalisé d'après les plans de Le Nôtre.
 
Au Luc
Inscription auprès du Coeur du Var Tourisme au 04 98 10 43 59
Visite Commentée Le Luc
© Histo' Graphik'
Samedi 20 et 26 mai
> 17h Balade Poétique "Les auteurs de la Provence"
,
par "Les amis des arts".

De Mistral à Giono, de Daudet à Paul Arène... Dans cette balade, le rythme des poèmes et des textes accompagnera le rythme de vos pas.


À Gassin, départ de la table d'orientation, à l'entrée du village
Plus d'informations auprès de Martine Le Cam au 06 10 64 91 01 
Conférences 
Vendredi 19 mai
>20h15 Conférence sur les rapaces nocturnes suivie d'une balade nature, proposées en partenariat avec le Parc national de Port-Cros dans le cadre d'une enquête sur les Petits-ducs Scops dans les communes de l'aire d’adhésion du Parc National de Port-Cros. 

À La Croix-Valmer, salle Diamant
Réservations auprès de la LPO PACA au 04 94 01 09 77
Mercredi 3 mai
> 20h30 Quand la Méditerrannée a failli disparaître
, par Edith PLATELET, géologue, agrégée des Sciences de la Terre.

À Carqueiranne, salle des fêtes de l'Hôtel de ville
Plus d'informations sur
www.carqueiranne.fr
 
conférence Denis HUIN Vendredi 5 mai 2017
>18h30 Les Maures : faune de la plaine et du massif, par Denis HUIN, naturaliste, animateur de balades nature. Suivi d'un échange avec le public, d'un apéritif et d'un petit quiz.

À La Mole, médiathèque
Plus d'informations auprès de la médiathèque au 06 22 75 71 91
Mercredi 10 mai
> 18h L’histoire mouvementée du Train des Pignes,
José Banaudo, vice-président du Groupe d’Étude pour les Chemins de Fer de Provence (GECP). 

À Draguignan, 21 allée d'Azémar
Plus d'informations auprès de la Société d'Etudes Scientifiques et Archéologiques de Draguignan et du Var
au 04 94 68 38 32
Samedi 13 mai
> 16h "Les bagnes d'outre-mer", par Françoise MANARANCHE

À La Seyne-sur-Mer, Café des arts, avenue Cyrus Hugues
Plus d'informations auprès de l'association Histoire et Patrimoine Seynois au 04 94 74 98 60
Jeudi 18 mai
> 18h La Grande Guerre au féminin, par Florence BOMBANEL, historienne

À Draguignan, auditorium du Pôle culturel Chabran, 660, boulevard Kennedy
Plus d'informations au 04 83 95 83 32
Vendredi 19 mai
>14h Forêts et changements climatiques, par Michel VENNETLER, chercheur à l'institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l'Environnement et l'Agriculture

À Marseille, Centre Régional de la propriété Forestière 7, impasse Ricard Digne
Plus d'informations au 04 95 04 59 04
Mardi 23 mai
>17h La pièrre sèche dans tous ses états : la construction de murs en pièrre sèche
, par Stéphane HUBERT, de La RELÈVE.


À Hyères, Maison de l'environnement, 17 rue Ernest Reyer
Plus d'informations au 04 94 00 61 96
Manifestation 
Dimanche 14 mai - Gratuit
> 11h et 14h Balade-spectacle

La compagnie Les Insoli(s)te(s) propose une balade des plus singulières. Imaginez, deux musiciens virtuels et ingénieux qui trillent, sifflent et gazouillent...et les oiseaux leurs répondent. Vous devenez, l'instant d'une balade, spectateurs et mélomanes d'un concert de chants d'oiseaux.

En savoir plus sur la compagnie

À La Seyne-sur-Mer, Maison de la pleine nature, 1812 Route de Janas
Réservation obligatoire au 04 94 06 96 60
Le jardin aux oiseaux à la Seyne-sur-Mer 
Festival de la Nature de Collobrières 2017 Samedi 20 et dimanche 21 mai
> Festival de la Nature et ses super-pouvoirs

Retrouvez des expositions, des animations, des ateliers, des conférences et des balades nature commentées gratuites.

Voir le programme complet

À Collobrières
Renseignements au 04 94 48 08 00
Vendredi 2 juin
> 9h-17h Colloque d'Archéologie

10h00 : "L'évolution urbaine de Fréjus de l'antiquité à la fin du XVIe s."
10h45 : "La sculpture romaine dans le territoire de Fréjus."
11h30 : " De la fouille à la restitution : des projets d'éducation artistique et culturelle pour valoriser le site archéologique d'Olbia."

14h00 : "Réalité immatérielle au service de la conservation matérielle ou comment les technologies du numérique entrent désormais dans le champ de l'étude et de la conservation."
14h45 : "La mariée provençale et sa parure aux XIIIe - XVIe siècles."
15h30 : "Nos ancêtres sont-ils vraiment les Gaulois ?"
16h15 : "Un menhir du Néolithique découvert et expertisé à La Garde-Freinet."

Consultez le programme de la journée
 
Expositions
Exposition Biodiversité et changement climatique à La seyne-sur-mer  Jusqu’au samedi 13 mai
> "Biodiversité et dérèglements climatiques"


Une exposition sur les effets du changement climatique sur la biodiversité et les solutions de la biodiversité pour s'adapter à ce changement.

Consulter en ligne les panneaux de l'exposition

À La Seyne-sur-Mer, Maison du patrimoine, 2 rue Denfert Rochereau
 

  Document réalisé par Laura MIRANTE, chargée de communication du Conservatoire du Patrimoine
Vous recevez cette newsletter car vous êtes inscrit(e) à la liste de diffusion du Conservatoire du Patrimoine..
Pour vous désabonner, cliquez ici.


Conservatoire du Patrimoine - Chapelle Saint-Jean - 83680 LA GARDE-FREINET
Tél : 04 94 43 08 57 - Mail : cpatfreinet@orange.fr