Lettre d'infos
septembre

 

" Si l'un des liens de la chaîne de la nature est perdu,
un autre se perd,
jusqu'au moment ou tout disparaîtra, morceau après morceau. "

Thomas Jefferson


Le coin des toponymistes

Les noms de lieux liés à la faune (suite et fin)

La faune aquatique :

Le cabede, nom provençal du chabot ou chevesne, poisson abondant dans nos cours d’eau, caractérisait autrefois une portion du ruisseau des Neuf-Riaux, le Gour du Cabede (1715).
 

Les insectes :

Le patois d’aujourd’hui réserve le provençal langasto ou langousto à la tique, mais cet appellatif couvrait autrefois la famille nombreuse des sauterelles et des criquets. Deux quartiers de la Garde-Freinet lui doivent leur nom, dérivé de cet appellatif avec le suffixe collectif -ier : Langoustier (1549, entre le Pontilau et le Pré du Saule) et Langoustier (1815, entre les vallons de Langastoua et de Vaucron, sur les confins de Vidauban).

Le provençal limaço désigne aussi bien l’escargot que la limace. Le Cros de la Limase (1715, non localisé) était sans doute un fond de vallon particulièrement humide.

 

. Elisabeth SAUZE, archiviste et paléographe




Le coin des naturalistes

Les grives : gibier à plumes!

Septembre arrive et les migrateurs aussi ! Des oiseaux migrateurs qui viennent des contrées nordiques et qui, pour certains, passeront l’hiver en France. C’est le cas des grives.

Des grives, au pluriel ; c’est bien comme cela qu’il faut le dire car les grives, en France, ce sont 4 espèces habituelles et plusieurs espèces occasionnelles. Toutes sont reconnaissables d’abord à une poitrine et un ventre grivellé, densément ponctué de noir ou de marron foncé donc ! Voyons un peu plus en détail les grives habituelles.  


Grive musicienne
Photo : Karel
STRAATMAN

> La grive litorne, une grosse grive que les chasseurs nomment « cha cha » ou « kia kia » en raison de son cri caractéristique. Cette espèce est peu commune dans les Maures où elle n’est abondante que lors des vagues de froids qui touchent le « nord » du pays.

> La grive draine
, une grosse grive de plus en plus commune par chez nous, en profitant de l’expansion des forêts. L’espèce niche dans les Maures mais les effectifs sont nettement renforcés à partir de la fin septembre grâce aux hivernants.

> La grive musicienne
, de taille modeste et de loin la plus abondante en Provence comme dans les Maures. Son cri de fuite « tchic tchic » lui vaut d’être nommer par les chasseurs « la chiqueuse ».

> La grive mauvis, de taille modeste et reconnaissable en vol à ses flancs couleur rouille. Son cri de fuite est un « tsii tsii » qui lui vaut d’être nommer par les chasseurs « la siffleuse ».

 

Les grives sont très appréciées - gastronomiquement parlant ! - et donc très chassées en France, particulièrement dans le Var. Ce fait est une source de polémique en Europe, entre les pays du sud et les pays du nord. Ces derniers estiment que les populations nicheuses de grive diminuent et que la première raison en serait la chasse excessive faite dans les zones d’hivernage. Mais rien n’arrête nos chasseurs car comme tout le monde le sait « faute de grives, on mange des merles ! ».
. Denis Huin : guide naturaliste, ornithologue


L'agenda

AU CONSERVATOIRE DU PATRIMOINE


ANIMATIONS

Les outils préhistoriques  

Ateliers de fabrication de flèches, technique de feu, démonstration de taille de silex, tir au propulseur, cuisson primitive, ...
Pique-nique tiré du sac que vous pourrez agrémenter de galettes de blé par vous-mêmes confectionnées dans un four primitif.
> dimanche 18 septembre de 10h à 17h
stade
de la Garde-Freinet - entrée libre


CONFERENCE

Les dolmens du massif des Maures

En Provence, la fin du Néolithique correspond à la période de développement d’un type particulier de tombe : le dolmen.
Les dolmens du Massif des Maures appartiennent à un groupe architectural plus vaste, recouvrant le Var, les Alpes-Maritimes ainsi que la partie méridionale des Alpes-de-Haute-Provence. Ces sépultures, parfois utilisées durant près d’un millénaire, sont, à l’heure actuelle, l’un des rares témoins de l’occupation de notre région par les hommes de la fin de la Préhistoire.

Conférencier: Florian MOTHE – Titulaire d’un Master 2 en archéologie « Le mégalithisme en Provence orientale du Néolithique final au Bronze ancien » (Université de Nice – Sophia-Antipolis)
> dimanche 18 septembre à 14h30
Salle des fêtes de la Garde-Freinet - entrée libre



Photo: Christian TRUBERT

Pour connaître les balades, stages et ateliers du mois, rendez-vous notre site.
 

DANS LE RESTE DES MAURES
 

EXPOSITION

Le petit peuple des Maures
Photographies de la faune et de la flore d'Emmanuel Boitier.
> du 9 au 28 septembre - médiathèque du Cannet des Maures
Renseignements au 04 94 50 35 20

Livre en vente au Conservatoire du Patrimoine
ANIMATIONS PATRIMOINE
Peaux et textiles
Démonstrations de tannage de peaux, de teintures végétales et de tissage.
> samedi 17 septembre de 14h à 18h
Château de Grimaud - entrée libre
Plus de renseignements au
04 94 55 43 83
Patrimoine bâti: chantier bénévole de restauration d'un moulin
L'association ARP (Apprentissage, Rencontre et Patrimoine) animera le site des moulins de Paillas.
Au programme: nettoyage des ruines d'un moulin et redéfinition de son couronnement.
En plus, petite exposition sur les moulins.
> dimanche 18 septembre de 9h à 17h.
Plus de renseignements au 06 25 80 13 03 / 04 98 12 64 00.
De la friche... à la miche de pain partagée
4ème Rencontre Intergénérationnelle, autour des thèmes de la nature de la transmission des traditions rurales et des pratiques innovantes.
"Levez le Soleil !" vous convie à une rencontre citoyenne agro culturelle et sylvopastorale, animée d'ateliers vivants.
Vous êtes invités à venir découvrir, partager et échanger vos savoir-faire, ainsi que vos talents de musiciens.
Adhésion journalière à prix libre.
> du 16 au 18 septembre à Ramatuelle.
Plus de renseignements au 04 94 76 11 46 / 06 29 12 96 02
BALADES ORNITHOLOGIQUES
Découverte des oiseaux des Salins d'Hyères
Accompagnés par un animateur de la LPO, venez découvrir les richesses ornithologiques des Salins d'Hyères au cours d'une balade d'environ 2h au coeur du site. Prêt de jumelles.
> les 2, 9, 15, 22, et 30 septembre
Plus de renseignements
www.paca.lpo.fr/decouverte/agenda

.Document réalisé par Céline Pain, chargée de communication du Conservatoire du Patrimoine

INSCRIPTION A LA LETTRE D'INFO

Nom :
Prénom :
Email :
Je souhaite