Lettre d'infos
du Conservatoire du Patrimoine

décembre 2015
 

 

Que s'est-il passé en novembre ?

Dernière visite avant l'hiver

Le 17 novembre matin, accompagné de Dimitri Chatelle, apiculteur à La Garde-Freinet, nous avons effectué l’ultime visite de l’année au rucher de Blay, laissant ensuite les colonies hiverner au calme.

Pour un premier bilan de l’opération d’installation au printemps dernier (cf lettre de juillet-août 2015) de 6 bruscs peuplés (ruche en liège. Prononcer « bru »), on est plutôt satisfait du premier été passé, avec seulement une perte à déplorer. L’exceptionnel automne dont nous avons bénéficié a grandement favorisé le développement des ruches : entre le 20 octobre et le 17 novembre, nos bruscs ont pris 7,7 kg en moyenne (de 3,5 à 10,8 kg). Le miel dégusté sur place avait le goût si particulier du miel d’arbousier, mêlant une légère amertume, qui  souligne son parfum prononcé et épicé. 

Rendez-vous au printemps prochain.



Texte et vidéos : Laurent BOUDINOT

 

Une tradition provençale

Le blé de la sainte Barbe






Le 4 décembre, nous fêtons sainte Barbe. Sainte Barbe (ou Barbara) aurait été martyrisée au IIIe siècle, par ordre de son père, alors qu’elle venait de se convertir au catholicisme. Après l’avoir achevée de ses propres mains, son père aurait été frappé par la foudre. Invoquer sainte Barbe protègerait ainsi du feu, des explosions et de la foudre. Ce n’est donc pas un hasard si elle est devenue dès le XVe siècle la patronne des artificiers mais aussi, par la suite, des pompiers, des mineurs, des maçons, des géologues...






Sainte Barbe, représentée avec deux de ses attributs principaux : une tour, dans laquelle elle fut enfermée,
et la palme des martyrs.

Cette représentation figure sur une carte de prière
datant 1940, pour les artificiers de l'usine fabriquant
les munitions de l'armée italienne
(Campo Tizzoro, Toscane).

 


Blé germé, huit jours après la Sainte-Barbe.
Aujourd'hui, la tradition est souvent adaptée et
les grains de blé peuvent également être répartis dans
autant de contenants qu'il y a de membres dans la famille.

À l'occasion de la Sainte-Barbe, la tradition provençale nous invite à disposer, dans trois soucoupes (seitoun), des grains de blé pour les faire germer. Une bonne germination du blé en hiver prédirait d’abondantes récoltes l’année suivante. À l’origine, c’était en effet le blé de la moisson précédente qui était utilisé, afin de vérifier son pouvoir germinatif.

Les Provençaux disent alors « Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn ! » (« Quand le blé vient bien, tout vient bien ! »). Les trois coupelles, représentant la Sainte-Trinité (le Père, le Fils et le Saint-Esprit), font partie de la décoration de la table du réveillon de Noël.

Ce n’est qu’à partir du 26 décembre que les jeunes pousses de blé sont disposées dans la crèche, pour représenter les champs. Après l’Epiphanie (6 janvier), on va planter le blé aux quatre coins d’un champ ensemencé ; ceci, dit-on, pour obtenir de meilleures moissons.

On peut également conserver quelques poignées de blé séché de la Sainte-Barbe. Lors de grands orages, une pincée jetée dans le feu protègerait la maison de la foudre.
 

Pour mettre votre blé à germer, rien ne vous empêche de faire preuve de créativité pour le contenant : vase, coupelle, pomme de pin… Afin de favoriser la germination de votre blé, laissez-le tremper au préalable pendant 24h dans de l’eau.

Attention ! si le blé se trouve dans une pièce trop chauffée, il aura tendance à pousser trop vite et à s’écrouler sur lui-même avant Noël.

 
En variant les contenants pour faire germer le blé, vous pourrez créer différents jeux de volume. On peut aussi
 mettre à germer un mélange de blé et de lentilles.

 

Texte et photos : Mélanie ROBEAU, animatrice du Conservatoire du Patrimoine
qui fait germer son blé depuis son enfance !

Bibliographie : Pastoureau Michel, La Bible et les saints, Flammarion, 2006
 
http://www.occitanies.fr/patrimoine/noel-provence.html

 

Le site internet du mois

Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) pour ceux qui veulent apprendre à observer et reconnaître les oiseaux 

La LPO PACA est une association locale de la LPO France. Créée en 1912, c'est une association de protection de la nature, reconnue d'utilité publique, représentant "BirdLife International", une alliance mondiale pour la nature.

Les actions de l'association ont à la fois pour but d'améliorer les connaissances naturalistes (comptages ornithologiques, suivi de migration et de populations) et d'agir auprès des publics pour sensibiliser à la biodiversité.

Cet hiver, alors que la plupart des sorties naturalistes sont en suspens jusqu'à la belle saison, pourquoi ne pas en profiter pour partir à la découverte des oiseaux ? Découvrez la liste des sorties nature ornithologiques dans le Var, ainsi que le programme des conférences et des expositions à venir.

Chaque semaine, vous retrouverez aussi un zoom sur une espèce animale, pour en savoir plus sur la biodiversité qui nous entoure.

Afficher l'image d'origine 

Appels à bénévoles

Chantier de restauration d'une aire à blé

> Jeudi 3 et vendredi 4 décembre

Le chantier commencé le mois dernier se poursuit par deux journées qui vont être consacrées à remonter le mur de soutènement en bordure du chemin de randonnée et à y replacer les grandes dalles, puis à dessoucher quelques arbustes du maquis ayant perturbés le sol de l’aire.

Inscription libre auprès de Laurent BOUDINOT - 04 94 43 08 57.
Pique-nique sur place tiré du sac.


L'agenda du Conservatoire

Ateliers
Lundi 7 décembre
> 14h
Atelier paléographie, avec Elisabeth SAUZE, archiviste paléographe

[Plus d'infos...]


Pour tous renseignements et réservations : 04 94 43 08 57


À venir dans les Maures et le reste du Var

Visites commentées

© Office de tourisme Draguignan

Vendredi 4 décembre
> 10h,
Draguignan, la cité comtale

Traversée par la voie antique menant de Fréjus à Riez, le site de «Dragonianum» est occupé dès le Chalcolithique. Au XIIe siècle Draguignan s'identifie à un village, chef-lieu de baillage puis de viguerie. Sénéchaussée après le rattachement de la Provence à la France puis enfin préfecture au XIXe siècle, l'urbanisme de la ville porte toujours son histoire et celle des grands hommes.

À Draguignan
Plus d'informations
au 0
6 84 98 12 08

Les 12 et 17 décembre
> 8h45,
Observation des oiseaux aux Vieux Salins

Flamants roses, hérons, tadornes de Belon, avocettes... Votre guide spécialisé et membre de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) vous livre les secrets de la faune et de la flore typiques de ces zones de refuge, sur l’un des sites les plus remarquables du littoral varois. Pour observer et reconnaître de nombreux oiseaux migrateurs. à votre disposition.

À Hyères
Plus d'informations
au 04 94
01 84 50


© Norbert Chardon


© Service culture et patrimoine de Grimaud

Jeudi 24 décembre - Gratuit
> 10h30,
Visite de la chapelle Notre-Dame de la Queste

La belle Notre-Dame de la Queste vous ouvrira ses portes dans une visite commentée par le service culture et patrimoine. La toute jeune chapelle datant du VIe siècle vous montrera toute son acoustique et son parc arboré deux fois centenaire. Rendez-vous sur place.

À Grimaud
Plus d'informations
au 04 94 43 39 29

Samedi 26 décembre
> 10h,
À la découverte de l'histoire de Toulon

Remontez le cours du temps avec une guide professionnelle et plongez-vous au cœur d'un passé maritime et historique dense… Dans les quartiers anciens de la ville, découvrez le patrimoine architectural de notre cité provençale, l'histoire de la Marine, de la base navale et du bagne tout en déambulant dans un dédale de ruelles pittoresques. Toulon, port du Levant devenu premier port de guerre de France, vous surprendra par certains épisodes de son histoire…

À Toulon
Plus d'informations
au 04 94 18 53 00


© Office de tourisme de Toulon

 
Conférences 
Mercredi 9 décembre
> 18h Un siècle de clergé varois 1805-1905, par Albert GIRAUD, professeur de lettres honoraire.


À Draguignan, 21 allée d'Azémar
Pour plus de renseignements 04 94 68 38 32

Jeudi 10 décembre
> 18h Histoire des crues de la Nartuby, par Jean-Michel METGE et Jérôme PELISSIER.


À Draguignan, auditorium du Pôle culturel Chabran
Plus d'informations au 04
83 95 83 32

Vendredi 11 décembre
> 17h30 Les laisses de mer, par le service Observatoire Marin.


À la médiathèque de la Môle
Plus d'informations au 04 94 49 66 64

Samedi 12 décembre
> 17h Et si l'on prenait le "froid" ce soir... (veillée), par Marcel MOREL, de l'ASER du centre-Var.


À Méounes-lès-Montrieux, salle du conseil municipal
Plus d'informations au 04 94 86 39 24

Jeudi 17 décembre
> 18h La mer est le plus grand musée du monde, par Martine SCIALLANO, Conservateur du Patrimoine, musée et site d'Olbia à Hyères.


À Toulon, au Centre Archéologique du Var
Plus d'informations au 04
94 41 04 35

 
Manifestations

Samedi 5 et dimanche 6 décembre - Gratuit
>
La fête de l'hiver - Journées portes ouvertes au Domaine du Rayol

Le Domaine du Rayol fête l’arrivée de l’hiver, une saison qui offre au Jardin des Méditerranées des paysages verdoyants, une végétation très dynamique marquée par de spectaculaires floraisons australes et des lumières rasantes.

Au programme : Contes d'hiver, visites guidées du jardin, visites techniques du jardinier, ateliers de fabrication de décorations de Noël (pour petits et grands) en matériaux du jardin, présentation des Ateliers-Formations 2016, etc…

Et toujours : des conseils de jardinage à la Pépinière, des idées cadeaux de Noël à la Librairie des Jardiniers et des saveurs hivernales à déguster au cœur du Jardin, à la terrasse du Café des Jardiniers.

Au Domaine du Rayol
Plus d'informations au 04 98 04 44 00

http://www.domainedurayol.org/site/images/normal/Actualites5641b6e073c76.jpg
 
Expositions

Jusqu'au 3 janvier 2016 - Entrée libre
>
Dérèglement climatique, quel avenir pour la biodiversité ?


Ça chauffe pour la planète... et pour la biodiversité.

Pour l’homme, mais aussi pour les animaux, les végétaux et les paysages, les conséquences des changements climatiques sont et seront nombreuses. Mais leur impact et leur ampleur sont encore difficiles à prévoir...

Une exposition sur les effets du changement climatique sur la biodiversité et les solutions de la biodiversité pour s'adapter à ce changement.

À Hyères, Espace Nature des Vieux Salins
Plus d'informations au
04 94 01 09 77

4000 ans dans les Maures

Jusqu'au 16 janvier - Entrée libre
>
4 000 d'histoire dans les Maures


Les vestiges romains et grecs dans le massif des maures témoignent d'un riche passé d'occupations romaines et grecques dans notre région. Exposition présentée par l'Association archéologique Aristide Fabre.

À Cavalaire, espace archéologique Aristide Fabre
Plus d'informations au 04 94 01 92 18

Jusqu'au 8 mai 2016
>
La grand guerre en Méditerranée 1914-1918, marins au combat !


Le rôle joué par les marines de guerre, de commerce et de pêche au cours de la Première guerre mondiale reste, aujourd’hui encore, méconnu.

Pédagogique, illustrée d’une longue frise chronologique, l’exposition présente les grandes dates qui ont marqué le conflit afin d’y superposer les actions menées par la Marine.

Au-delà de la mise en lumière du rôle de la Marine dans la Première Guerre mondiale, l’exposition rend hommage, cent ans après, à tous ces marins courageux, parmi lesquels se trouvaient de nombreux toulonnais.

À Toulon, musée national de la marine
Plus d'informations au
04 22 42 02 01

 


. Document réalisé par Mélanie ROBEAU, chargée de communication du Conservatoire du Patrimoine

Conservatoire du Patrimoine - Chapelle Saint-Jean - 83680 LA GARDE-FREINET
Tél : 04 94 43 08 57 - Mail : cpatfreinet@orange.fr